Pourquoi le DIY?

Le DIY offre plusieurs avantages, mais après avoir échangé avec les DIYeurs (oui c'est pas très français, mais on s'en fiche, on est dans un nouveau monde et donc on a le droit d'avoir des nouveaux mots!) il y en a trois qui remontent souvent : économie, autonomie et découverte.

Economie :

Oui, car il faut bien le dire, même si on dépense moins depuis que l'on a arrêté la tueuse, un sou est un sou...

Lorsque l'on fait soi-même son e-liquide, le coût moyen relevé est souvent entre 1 et 1,50€ les 10ml... Contre 4 à 10€ (suivant les marques) pour les « tout faits » (toute peine mérite salaire).

Exemple : Une base concentrée en 6mg coûte environ 7,50€ pour 115ml et un concentré de Red astaire vaut 5€ pour 10ml, si l'on mélange les deux directement (on peut, les proportions le permettent pour ce jus et c'est très bon !), cela fait 12,50€ pour 125ml de ce nectar rouge, soit 1€ les 10ml (oui je sais, le calcul était simple), contre 5,50€ pour les 10ml de « tout fait » (Cela reste approximatif car après il faut compter les flacons vides, pipettes, étiquettes et autres, mais ça reste flagrant pour les économes).

Autonomie :

Dans un monde ou l'on ne maîtrise plus grand chose, gérer les proportions et comprendre exactement la composition de son jus, c'est pas mal)

On peut apprécier les saveurs d'un e-liquide mais pas le trouver dans les proportions de PG/VG que l'on préfère, on peut aimer un jus mais le trouver un peu trop mentholé (ou pas assez)... La maîtrise est ici : On choisit la base (PG/VG et taux de nicotine) et la quantité d’arôme que l'on lui ajoute (chacun ses goûts).

Découverte :

La découverte d'une nouvelle recette, appréciée (ou pas) par ses pairs, n'a pas de prix (enfin si : 1,50€ les 10ml)

C'est ici que toute notre imagination et notre créativité se révèlent (attention, cette activité, c'est tout un art, et grand est le risque de sévères désillusions, jeune padawan. Et j'en sais quelque chose).

Bonne cuisine à tous !